Un avenir en toutes sécurités pour notre région

19 MAI 2021
L'alternative

Retour sur le déplacement de Najat Vallaud-Belkacem dans la Loire et la Métropole de Lyon

L'alternative sociale, notre projet

Retour sur le déplacement de Najat Vallaud-Belkacem dans la Loire et la Métropole de Lyon

« Nous allons créer une brigade de sécurité et de civisme, soit 1 000 professionnels, qui seront aux alentours des lycées, pour assurer la sécurité de nos lycéens, mais aussi pour se déployer avec les forces de police lorsqu'il y a des tensions »

Nous sommes allé·e·s à la rencontre des passant·e·s, à Lorette, Saint-Etienne, Saint-Chamond avec Marie-Hélène Riamon, tête de liste l’Alternative du Nouveau-Rhône et Johann Cesa, candidat de l’Alternative. Avec les habitant·e·s, nous avons longuement échangé sur notre projet d’avenir pour la jeunesse, pour une reprise économique locale et un accès à la mobilité de chacun.

Lundi, Najat Vallaud-Belkacem a pris le train en direction de la Vallée du Gier pour retrouver les colistières et colistiers ligériens et aller à la rencontre des habitant·e·s de la Loire. Dans le quartier du Grand-Pont à Rive-de-Gier, Najat Vallaud-Belkacem et les candidat·e·s de l’Alternative ont échangé avec les habitant·e·s, suite à l’agression d’un policier dans la nuit du 13 au 14 mai. Elle a précisé son intention d’engager 1 000 agents pour constituer une brigade régionale de sécurité et de civisme. En lien avec la police nationale et municipale, elle assurera la sécurité des lycéen·ne·s, renforcera celle contre les nuisances et les dégradations.

 

Après une soirée et une nuit à Saint-Etienne, Najat Vallaud-Belkacem est allée à Roche-la-Molière pour visiter la société Olivo accompagnée de Jean-Claude Tissot, sénateur de la Loire. Cette société qui fabrique des contenants isothermes notamment pour le transport des vaccins Pfizer compte aujourd’hui 39 salarié·e·s et compte recruter six personnes supplémentaires en CDI d’ici l’automne 2021. Le fabricant de containers isothermes participe au développement d’une technologie pointue en isothermie, en maîtrise des sources de froid eutectique et cryogénique.  A l’inverse de la région qui a refusé d’apporter son aide dans le plan de relance, nous soutiendrons ces entreprises de façon agile et directe via le Fonds Impact Avenir. Nous le ferons par une entrée au capital et un apport en fonds propres pour les aider à se reconstruire et se développer.

Par ailleurs, alors que Laurent Wauquiez a sacrifié la formation professionnelle, nous créerons 500 000 places dans les filières qui recrutent : soudage, chaudronnerie, agriculture, cuisine… Nous voulons créer et garantir à toutes et tous un véritable service public de la formation professionnelle nécessaire pour développer l'employabilité sur notre territoire et assurer la relance de notre économie locale.

Najat Vallaud-Belkacem a ensuite rejoint Saint-Chamond pour inaugurer le local de campagne ligérien avant d’aller échanger avec les responsables des CCI de la région.

 

Mercredi, la candidate est allée à la rencontre de l’association Viffil SOS Femmes accompagnée de Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne. Elle y a rencontré Liliane Daligand, présidente de l’association et Elizabeth Liotard, directrice et a échangé avec elles sur leur action auprès des femmes et enfants victimes de violences dans la sphère privée. Cette rencontre a été l’occasion d’évoquer les conséquences désastreuses de l’arrêt des subventions par la Région qui a contraint l’association à licencier plusieurs salariés. La candidate a pu formuler de nouveau son engagement de créer 1 000 hébergements d’urgence pour les victimes de violences conjugales.

La journée s’est poursuivie par une visite de l’association l’Amicale du Nid qui agit avec les personnes victimes de prostitution, à l’occasion des 5 ans de la loi sur la prostitution que Najat avait portée lorsqu’elle était au gouvernement. Najat Vallaud-Belkacem s’est entretenue avec les femmes victimes de prostitution qui sont accompagnées par la structure dans leur sortie de la prostitution et qui travaille dans l’atelier d’insertion animé par l’association. Cette association joue un rôle essentiel pour la dignité des femmes et leur émancipation. Elle bénéficiera bien sûr du soutien renouvelé aux associations par la multiplication par dix du budget qui leur est dédié, qui passera de 15 à 150 millions d’euros.

 

Ce déplacement dans la Métropole lyonnaise s’est conclu par une rencontre avec l’association Léegui portée par Pascal Le Goff, dans les locaux du Repaire de la Comédie, un théâtre animé par Kaddour Dorgham qui participe aussi aux activités de l’association Léegui. Elle a échangé avec Hermann Tebily, joueur professionnel à Sochaux qui a été accompagnée par l’association Léegui qui accompagne les jeunes joueurs de foot dans leur insertion professionnelle et sociale par une aide à prendre la parole, à l’émancipation ou du média training.

L'alternative
L'alternative
L'alternative
L'alternative
L'alternative logo-alternative
Contact

L'Alternative

65 cours de la Liberté

69003 Lyon

Envoyer un mail
L'élection

Auvergne-Rhône-Alpes

Élections régionales

20 et 27 juin 2021

En savoir plus
En savoir plus
Newsletter
Suivez-nous
sur les réseaux