Conversation avec Flora Vidal Marron, Armand Rosenberg et Florence Blatrix

02 MAI 2021
L'alternative

Une économie plus durable, plus sociale, plus solidaire sur notre territoire.

Voir le replay

Une économie plus durable, plus sociale, plus solidaire sur notre territoire.

Dimanche 2 mai, nous échangions avec Armand Rosenberg, président de la chambre régionale de l’économie sociale et solidaire, Flora Vidal Marron, fondatrice de Weaver et Florence Blatrix, sénatrice de l’Ain et porte-parole de la campagne régionale L’Alternative. Nous voulons une économie plus durable, plus sociale, plus solidaire sur notre territoire. 

Un temps de présentation de l’économie sociale et solidaire :

Aujourd’hui, Auvergne Rhône Alpes est l’une des régions les plus dynamiques de l’économie sociale et solidaire avec plus de 300 000 salarié·e·s. Armand Rosenberg explique cette croissance par le fait que 50 % des jeunes de 20 à 26 qui s’intéressent à l’entreprenariat proposent de créer une entreprise ESS. La prise de conscience par la nouvelle génération amène Florence Blatrix à rappeler l’importance d’insérer cette économie sociale et solidaire dans l’enseignement et la valoriser dans les parcours d’orientation. L’éducation populaire est utile dans les territoires ruraux et urbains pour donner davantage de chances aux jeunes. Faire de l’orientation une véritable compétence de la région est un enjeu majeur. L’ESS représente un levier d’attraction pour les entrepreneurs et nous souhaitons faire connaître ces possibilités d’avenir à la jeunesse. 

Mais l’économie sociale et solidaire, c’est quoi ? Flora Vidal Marron l’illustre parfaitement avec Weaver. L’association forme des demandeurs d’asiles dans divers programmes de formation : maroquinerie, cuisine, textile… L’objectif est d’accompagner ces personnes à partager leur talent et savoir-faire à l’économie locale. L’ESS permet ainsi d’aider et d’apporter des solutions aux problématiques sociétales. Mais la fondatrice soulève un problème majeur, celui du manque de financement dans les projets et actions. L’Alternative s’engage à le doubler en passant de 8 millions à 16 millions d’euros. Cet argent est ensuite redistribué :

  • Dans les actions, 
  • Les fonds de roulement
  • Le recrutement 
  • La formation

Lors de ce live, une idée commune est sortie : la coopération des collectivités, des entreprises et des entrepreneurs sociaux est la clé pour répondre aux enjeux de la société actuelle. 

Un temps consacré aux questions des auditeur·rice·s :

Les entrepreneurs sociaux désignent des individus qui décident de construire des entreprises répondant aux besoins de l’ESS. Ces organismes répondent à :

  • Une utilité collective affirmée,
  • Une démocratie,
  • Une lucrativité limitée  

L’agrément ESUS a été créé pour certifier les économies sociales et solidaires. Mais face à sa complexité, des outils de cadrages se développent pour donner certains points de repères sur : 

  • La forme juridique qui regroupe les associations, les coopératives, les mutuelles et les fondations 
  • Les entreprises conventionnelles qui possèdent des besoins de l’agrément ESUS

L’Alternative veut mettre en place une cellule d’identification des bonnes initiatives solidaires à déployer. Notre objectif est d’élargir le déploiement d’expériences grâce à l’économie sociale et solidaire. 

Un temps pour aborder les thèmes de l’ESS 

L’ESS se manifeste dans le secteur écologique. Elle apporte des réponses à des préoccupations collectives et sociales permettant de se réinventer. Nous pouvons le constater grâce aux techniques de recyclages, la réutilisation du verre ou l’installation de nouvelles sources d’énergies. 

L’ESS apporte des innovations sociales. La hausse des personnes en difficulté conduit à se réinventer. Les inclure dans l’emplois par la création de formations basées sur des compétences transversales permet de créer du lien entre citoyen·ne·s et précarisé·e·s, renforcer l’estime de soi et collaborer avec des entreprises privées. 

L’ESS se traduit également par la culture. Ce secteur est dynamique mais il nécessite le soutien de la société civile. 

Une discussion riche en idées où nous valorisons un secteur solide, puissant et créateur d’emplois. 

L'alternative logo-alternative
Contact

L'Alternative

65 cours de la Liberté

69003 Lyon

Envoyer un mail
L'élection

Auvergne-Rhône-Alpes

Élections régionales

20 et 27 juin 2021

En savoir plus
En savoir plus
Newsletter
Suivez-nous
sur les réseaux